Témoignages de stagiaires actuels 

Quatre stagiaires du parcours 'Secrétaire Assistant' racontent...

Maud RENOUARD, une de nos stagiaires actuelles en formation de secrétaire assistante

Quand Maud s’est retrouvée licenciée pour inaptitude, elle a réalisé qu’une reconversion dans un métier adapté à son état de santé était la solution. Pour s'assurer que cette reconversion allait être en accord avec sa situation médicale, elle s’est tournée vers une formation accompagnée en CRP.

« La notification MDPH était un grand soulagement: ne plus être dans une impasse professionnelle à cause de la maladie. J’ai également eu un pincement au coeur car il faut aussi accepter d’être en situation de handicap. Cela m’a redonné du courage, de l’envie et de l’optimisme face à l’avenir. Ainsi, ma vie professionnelle mais également personnelle s’est vue améliorée car mon état d’esprit est de nouveau tourné vers le positif et l’avenir. J’ai de nouveau une motivation pour me lever le matin et me battre. »

Maud apprécie la gentillesse et le sérieux de la prise en charge (les moyens, l’écoute) par l’équipe de LADAPT. La rémunération était une bonne surprise qui lui permet de subvenir aux besoins de sa famille pendant cette période importante de sa vie. « La mauvaise surprise pour moi était que LADAPT ne soit pas connu ! Les professionnels tels que médecins du travail, CPAM, Pôle Emploi, … aucun de ceux que j’ai consultés   pour ma reconversion ne m’a parlé de LADAPT et de tout ce que l’association fait pour les personnes en situation de handicap. Alors que leur action est incroyable et nécessaire pour les personnes comme moi mais également pour la société. »

Sonia BOUFARES,  une de nos stagiaires actuelles en formation de secrétaire assistante

Elle fait son parcours à LADAPT VAR dès sa reconnaissance de travailleur handicapé en 2013 et elle se souvient très bien de ce moment.

« J'ai rempli une candidature d'entrée auprès de la MDPH et cela a mis du temps. Je ne l'espérais plus mais j’ai reçu un courrier m'annonçant que je rentrais en formation EPP (élaboration de projet professionnel). J'étais d'abord soulagée, car enfin j'allais pouvoir faire autre chose de ma vie et j'étais aussi stressée car c'était l'inconnu pour moi… »

Ces 4 mois d’EPP ont réconforté Sonia dans son choix de devenir secrétaire assistante, et les formations accompagnées de Remise à niveau et d’AFBN (Acquisition des Fondamentaux Bureautiques et Numériques) lui ont permis d’évoluer fortement car elle ne connaissait pas l'ordinateur, ne savait pas rédiger un courrier et n'avait aucune connaissance des logiciels.

« Que de bonnes surprises à LADAPT, j’ai été très bien encadrée par les formatrices, elles sont géniales. La directrice, Mme ABOUDARAM, nous offre chaque année un beau spectacle de Noël avec un humoriste, tout le mondes est super, le suivi est satisfaisant. Que dire à part que suis triste que mon parcours se termine bientôt. »

Sophie NODENOT, une de nos stagiaires actuelles en formation de secrétaire assistante

« J’ai mis du temps avant de demander ma reconnaissance auprès de la MDPH car je ne me considérais pas comme handicapée. Lors de ma recherche d’emploi, j’ai dû me rendre à l’évidence. Quand j’ai obtenu ma notification MDPH, mes sentiments étaient mitigés. J’étais à la fois heureuse car un avenir professionnel s’offrait à moi et triste car mon ‘handicap’ était mis en avant. »

Après avoir passé plusieurs entretiens et tests auprès de Cap Emploi, la formation de Secrétaire Assistante s’est alors imposée à Sophie comme une évidence. Elle a été orientée vers LADAPT VAR. « Me reconvertir professionnellement est une nécessité et une volonté que j’ai, LADAPT me permet de concrétiser cela. Que ce soit lors de ma première formation AFBN (Aquisition des Fondamentaux Bureautiques et Numériques) ou lors de ma seconde de ‘Secrétaire Assistante’, j’ai pu apprécier l’investissement, la disponibilité et la bienveillance de l’équipe pluridisciplinaire de LADAPT: les formatrices, l’assistante sociale, la psychologue, la personne chargée de l’insertion, … De plus nous travaillons dans de très bonnes conditions tant au niveau des supports de cours, que du matériel informatique. »

« Zébulon », une de nos stagiaires actuelles en formation de secrétaire assistante qui souhaite rester anonyme:

Après un accident de travail, deux opérations et deux ans et demi d’arrêt de travail, elle a eu l’impression de vivre avec les médecins, se sentant inutile. Elle devait laisser derrière elle son métier de serveuse.

« Lorsque j’ai reçu ma notification d’accord de la MDPH pour suivre les formations que j’avais demandées, cela m’a fait un bien fou ! J’allais enfin pouvoir recommencer à faire quelque chose de ma vie et ‘tirer un trait’ sur ce parcours médical qui a été douloureux. Depuis que je suis en formation, j’ai retrouvé une vie sociale, j’apprends un nouveau métier dans lequel je peux mettre mon dynamisme et ma réactivité en pratique. Le contact avec le monde extérieur m’avait manqué…»

Elle a fini le parcours AFBN (Aquisition des Fondamentaux Bureautiques et Numériques) en février 2019 et le mois d’après, a attaqué la formation qualifiante. Elle était inquiète de rencontrer ce nouveau domaine professionnel. « Est-ce que ça allait me plaire ? Est-ce que j’allais pouvoir faire du relationnel ? Est-ce que je n’allais pas trop m’ennuyer ? J’ai pu constater que non et ce qui fût une belle surprise pour moi. J’ai intégré 2 stages durant lesquels je me suis épanouie que ce soit professionnellement et personnellement. »

Témoignages d'anciens du CRP

Elisabeth, stagiaire Secrétaire Assistante

"Bonjour Sylvie,
 
Votre mail de félicitation me touche beaucoup et je vous en remercie. Mais je tiens à vous dire que ma réussite aurait été toute autre si je n'avais pas été entourée par des personnes extraordinaires telles que vous, Albane, Cathy et toutes les personnes investies au sein du CRP.
 
Merci à toutes de m'avoir donné cette chance de me reconstruire et de croire encore à l'avenir.
 
Je ne vous remercierais jamais assez.
 
Elisabeth"

Christina, diplômée en 2012, Secrétaire Comptable 

 

Je voudrais, par ces quelques mots, vous remercier toutes et tous.

Grâce à vous, j’ai surmonté mon manque de confiance en moi.

J’ai enfin une image de moi un peu plus positive,

J’ai trouvé la force de m’accrocher pour mener de front la formation, l’alternance,

J’ai trouvé la force de rebondir après l’épreuve d’un travail promis et perdu.

 

Vous avez été tous, chacun à un moment de mon parcours, le moteur de ma motivation.

Vous faites votre métier avec grand cœur et vous vous investissez toujours plus
pour chacun d’entre nous…
certaines fois plus que nous-mêmes.

 

Marie-Christine, stagiaire Secrétaire Assistante

Marie-Christine Bourdelle est une ancienne stagiaire de Ladapt var . Au CRP elle a suivi une formation secrétaire assistante. Avec les Filières du Talent de DCNS, elle poursuit son chemin.

 

" l’alternance, cela m’a redonné une seconde vie"

 

Suite à un accident routier qui l’a privée de son autonomie, Marie-Christine Bourdelle a dû renoncer à son métier de commerciale. Grâce à l'adapt var et aux Filières du Talent,  elle a pu entamer une reconversion professionnelle dans une carrière plus adaptée à son handicap.  Aujourd’hui, elle  prépare un BTS d’assistante de projet en alternance sur le programme Brésil, encadrée par Florence Gouriou, sa tutrice.

Quel a été votre parcours avant d’arriver à DCNS ?

Avant mon accident de la route j’étais commerciale. Dans mon dernier poste j’étais en charge de toute la tenue des rayons d’un magasin, avec des tâches de manutention et de production que je ne pouvais plus assurer dans ma situation. J’ai toujours aimé les relations clients et le travail en équipe, et je souhaitais m’orienter vers un poste également ouvert sur le contact humain mais plus sédentaire et mieux adapté à mon handicap.

Pour préparer la reconversion il a fallu reprendre les études : le centre  L’ADAPT VAR, spécialisé dans l’accompagnement des personnes à mobilité réduite, m’a proposé de suivre un cursus de bac pro, avec des stages en entreprise.

Comment avez-vous intégré l’entreprise ?

En juin 2013,  mon programme de stages m’a conduite à la direction des ressources humaines de DCNS le Mourillon. C’était ma première fois dans un service RH, et j’ai beaucoup apprécié ce travail de contact et d’ouverture sur les autres.

C’est ainsi que j’ai découvert le Forum Alternance Handicap organisé sur le site de Toulon. L’initiative paraissait faite sur mesure pour moi : j’ai immédiatement postulé pour un BTS en alternance  et j’ai été retenue !  C’était une chance inespérée : j’allais enfin pouvoir rebondir, après une période difficile de quatre ans d’arrêt maladie, entre doutes et incertitudes. Mon avenir professionnel s’éclaircissait.

Quel est  votre quotidien  ?

Depuis août dernier, je suis en  alternance trois jours par semaine comme assistante de projet sur le programme Brésil, et le reste du temps je suis les cours au centre de formation.

Dès mon arrivée je me suis sentie très bien dans l’entreprise, grâce aussi à Florence Gouriou, ma tutrice, qui a beaucoup fait pour mon intégration. Elle est  assistante de projet  et supervise mon travail : d’ailleurs, on lui remettra bientôt son diplôme de tuteur !

Petit à petit, je deviens autonome : j’ai appris la bureautique et je consolide mes compétences en anglais, nécessaires dans le cadre du programme Brésil. Le dossier est passionnant, et je me suis construit un bon réseau au sein de l’entreprise : tout le monde a su m’accueillir avec gentillesse, ce qui m’a aidée à reprendre goût au travail et au contact.

Comment envisagez-vous votre avenir ?

Mon alternance se termine en juillet 2015 : j’espère pouvoir ensuite rester dans le même métier, comme assistante de projet ou assistante RH, avec une ouverture sur l’étranger.

Je suis fille et épouse de marin militaire et j’aimerais continuer à travailler en relation avec la mer : par exemple, dans la protection de l’environnement marin ou dans l’énergie renouvelable, des thématiques qui me sont chères et qui sont au cœur des valeurs de DCNS.

En attendant, pour bien garder le cap  je m’informe sur les projets innovants de l’entreprise et  je pratique l’anglais avec les Brésiliens et avec Florence !

 

Jennifer Perasso veut transformer l’essai !

 

Ancienne stagiaire de l'adapt var au CRP, elle avait suivi la formation secrétaire assistante. Voici maintenant son chemin :

 

Depuis septembre 2013, Jennifer Perasso prépare un BTS assistante de manager en apprentissage dans le cadre des Filières du Talent DNCS. Cette jeune femme de 36 ans, qui s’est réorientée en raison de problèmes de santé, est devenue l’assistante du responsable du département  conduite et coordination des chantiers sur le site de Toulon.

 

Elle s’est reconstruite en calquant son propre rythme sur celui de l’équipe de son équipe de rugby fétiche. Et comme le Rugby Club Toulonnais a enchaîné les titres ces dernières années, elle aussi a été performante ! « Le rugby m’a beaucoup apporté, raconte Jennifer Perasso. J’ai appliqué ses valeurs dans ma vie personnelle. » Cette jeune femme de 36 ans a été embarquée bien malgré elle dans un match très compliqué ces dernières années : suite à des problèmes de santé elle s’est retrouvée en situation de handicap, ce qui l’a empêchée de travailler dans la restauration, comme elle le souhaitait.

« J’ai eu du mal à accepter mon état, explique Jennifer. J’étais une personne assez active et changer d’orientation, me retrouver derrière un bureau dans le tertiaire, ça me faisait peur. » Par le biais de l’ADAPT, l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapés, Jennifer a eu connaissance des Filières du Talent DCNS, le programme social de transmission du savoir du Groupe DCNS. « Pour une personne comme moi qui doit se reconvertir, ce programme est un excellent tremplin, dit-elle. On apprend sur tout. Au début, je craignais la nouveauté de la vie en entreprise mais finalement, je me suis adaptée rapidement.»

 

A son arrivée chez DCNS à Toulon, en septembre dernier, Jennifer, nouvelle apprentie, a immédiatement pu bénéficier du dévouement de sa tutrice Patricia Ugéna, assistante de direction à la direction des chantiers. « C’est une très bonne tutrice, on a eu un contact formidable, raconte-t-elle. Elle prend vraiment son rôle à cœur et m’apporte beaucoup. Parfois, j’ai l’impression de la déranger mais dès que je lui dis ça, elle me répond toujours : ʺJe suis là pour t’aider ! ʺ» Assistante d’Alain Maurric, le responsable du département conduite et coordination des chantiers, Jennifer s’est investie avec enthousiasme dans ses nouvelles responsabilités. Avec sa formation en alternance, elle est présente physiquement une semaine sur deux chez DCNS. Dans son esprit, les choses sont différentes : « J’essaie de faire en sorte que tout soit réglé avant de m’absenter mais, les semaines où je suis mes cours de BTS, je me pose toujours plein de questions, j’espère que tout se passe bien pour Monsieur Maurric.»

Après avoir travaillé dans le secteur des bioservices et de l’hygiène des locaux puis tenté l’aventure d’une création d’entreprise de décoration de maison, cette célibataire amoureuse du rugby souhaiterait maintenant transformer l’essai chez DCNS. «J’aimerais beaucoup rester dans le Groupe, dit-elle. Je me sens capable de m’adapter à beaucoup de situations. » Comme un bon joueur de rugby…

LADAPT VAR 

Directrice de LADAPT VAR 

Mme Sophie ABOUDARAM 

ADJ de direction CRP 

Mme Ingrid PERDIGAL

ADJ de direction FAMJ/SAMSAH 

Mme Marie-laure MARSALA

Plaquette institutionelle
plaquette LADAPT MED-2017.pdf
Document Adobe Acrobat [2.4 MB]

Appel

Email